Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Pourquoi il n'y aura pas de petit troisième

« Aaron... Qu’est ce que je fais la journée quand t’es pas là? -Tu me manques. »



J’ai une baby fever. Neva a exactement l’âge qu’avait Aaron quand on a décidé de « lancer » le deuxième. Ça doit être cyclique. Oui ça doit être ça. Ils grandissent. Elle dit gâteaux, coucou, chauss’, teti, au revoir, (m)arci, appuie, maman, oiseau et désigne absolument tous les autres animaux d’un même mot schtroumpfement pratique : caca. Elle dort sans gigoteuse, dit non, et fait des blagues. Lui se passionne pour les lego, plie soigneusement ses affaires avant de les ranger, et nous fait toujours lors du dîner l’inventaire des péripéties de sa journée en gonflant mon cœur à hélium jusqu’au maximum. Ils sont grands, ils sont immenses. La baby fever c’est tout ce que j’ai vécu et auquel je dois dire adieu. C’est ces papillons dans mon ventre, après qu’on se soit dit « Si on faisait un enfant ? ». C’est l’excitation quand on rentre chez soi avec sa boite clearblue et qu’on s’enferme dans les toilettes pend…

Derniers articles

Parce que c'est beau

Demain il fera jour

Carnet rose et nuits blanches

Danser sous la pluie

On est allés à Disneyland Paris et personne n'a pleuré (premiere partie)

Celle que je suis devenue (birthday edition)

D'amour et d'eau salée (les vacances)