De l'eau coule sous les ponts


Je vais avoir 27 ans cet été et ceux qui me connaissent savent que cet âge représente un cap psychologique pour moi.

En gros, on s'approche du 30 & on s'éloigne du 25, et donc du 20, bref, on est vieux.

Mais avant de souffler cette tragique bougie, j'ai constaté que la venue d'un enfant nous vieillit considérablement aussi.
Parmi les faits coupables:
-n'avoir rien à faire le weekend et en être absolument ravi
-se forcer à sortir de chez soi alors qu'on passe une journée pyjama, rien que pour "prendre l'air un peu, quand même!"
-mettre 15 min pour partir de quelque part (qui aurait cru qu'un sac à langer et ses ultimes vérifications prendraient autant de temps?)
-se coucher à 22h00 avec joie
-s'inquiéter pour tout
-décider de manger "plus sainement"

Et mon préféré, celui qui prouve que je suis officiellement passée de l'autre côté de la barrière, je le découvrirait vraiment cet été:
-être une famille qui prend le train avec son bébé et potentiellement fait chier les autres passagers. Bonnes vacances à eux :)




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre à la future maman que j'étais il y a deux ans

Lourd comme une plume

Au pays des rêves