Le test

L'un des plus moments marquants de ma grossesse est indéniablement sa découverte.


Il se trouve que j'avais chez moi un test, restant d'un pack acheté le mois d'avant, et je l'ai fait sans y croire un jour avant la date présumée des règles. La boite indiquait sa fiabilité jusqu'à trois jours avant. Parfait.
Je n'y croyais pas une seconde, le test fut négatif, je le sentais de toute façon. Next.

4 jours plus tard, on me charrie sur mon manque d'abdos, je gaffe et révèle mon arrêt de contraception. Rien de grave.
C'est là que je repense à mon test négatif. Tiens, mais au fait, toujours pas de règles. Bon, après tout j'ai arrêté ma pilule depuis quelques semaines seulement, c'est sûrement que le cycle se remet en place.
Je n'y crois pas, mais pour me rassurer, en grande obsessionnelle que je suis, je m'en vais acheter un nouveau test.

La pharmacie ne propose QUE les clearblue. Ils sont top mais ils coutent un oeil quand même, tout ça pour avoir la certitude que c'est bien négatif, j'aurais préféré acheter un premier prix, bon tant pis, je le prends, j'en aurais le coeur net, comme ça c'est fait.

Chez moi, je procède à ce moment étrange que seules les femmes peuvent connaître, c'est si particulier, comme si le temps était suspendu à ces quelques minutes et à ce petit morceau de plastique qui va changer le cours de nos vies.
Je pose le test par terre, "résultat au bout de 2 min"... ok... je tourne en rond dans mon mètre carré de toilettes... bon ça fait quoi là, une minute...c'est trop tôt pour regarder l'écran, oh, allez je regarde quand même... alors voyons ça... tiens, je vois des inscriptions sur l'écran, déjà, qu'est ce que ca dit?



Et là, toutes les montagnes russes de tous les parcs d'attractions du monde réunis, ne sont rien comparés à la montée d'adrénaline, qui se répand dans tout mon corps au moment où je lis l'écran. Je sens le sol se dérober sous moi, les murs s'effacer, plus rien n'existe, juste ce test et moi. Je le regarde, le contemple, le fixe, le relis, encore et encore.







Enceinte.
Enceinte. 2-3.

Je suis enceinte, depuis 2-3 semaines.

Des larmes de bonheur et de stupéfaction remplissent mes yeux, et coulent, coulent sans même que je ne m'en aperçoive. Je souris, je prends ma respiration, j'éclate de rire, je souffle, j'essuie mon visage trempé. Il est là. Je porte un enfant. Je ne le savais même pas.
J'ai fait un test l'autre jour, je ne le sentais pas.
J'ai bu 5 coupes de champagne hier soir, je ne le sentais -évidemment- pas.
Mais maintenant je sais. Je sens. Et rien d'autre au monde n'a plus d'importance désormais que ce petit bébé, de 2-3 semaines.






Commentaires

Anonyme a dit…
Super bien décrit ! Sa ma fait la même chose c'est tellement de bonheur que l'on a du mal à y croire ! (Très jolie blog et super maman et baby)
Anonyme a dit…
Même si je connaissais l'histoire, je pourrais relire cette page des milliers de fois.
Trop touchant <3
L.Y Satsu
Dévy a dit…
Je me retrouve tout à fait dans ta description !! Toutes les émotions se bousculent ! Joie, Excitation, et pour moi beaucoup de questionnement !! Je me suis aussi remémoré les quelques restaurants que j'avais fait et où j'avais pris un petit verre de vin, oups...

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre à la future maman que j'étais il y a deux ans

Lourd comme une plume

Au pays des rêves