Un week end normal

Reprendre le boulot, ça signifie attendre à nouveau les week end avec impatience.

Se venger du peu de photos qu'on a pris la semaine et bombarder. "Coucou mon coeuuurrr, regarde maman, coucouuuu".  +200 photos dans la pellicule dès le samedi.

Être crevé et avoir envie d'une grasse mat mais se lever quand même avec impatience pour voir sa p'tite tête enfarinée du matin, son sourire innocent, ou, comme moi ce matin, le trouver en train de jouer gaiement avec ses peluches dans la pénombre en s'étant fait une petite installation perso avec un oreiller.

Le week end, c'est le moment d'être organisée, d'aller au marché, de préparer les petits pots de la semaine. Parfois avoir la flemme, rester en pyjama toute la journée, et tant pis, remettre à plus tard. En général, se retrouver un mardi à 21h à lancer le mixage du babycook en fermant toute les portes et allumant la hotte pour masquer le bruit, tout en espérant que ça ne le réveille pas, et me demandant POURQUOI je ne l'ai pas fait pendant le week end quand j'avais tout mon temps.

Se promener, hésiter à mettre le siège de la poussette face à la route, se dire que non, qu'il est trop petit (que je suis pas prête).

Aller dans les boutiques pour bébé, vouloir tout acheter, finalement sous la pression du mari tout reposer, en attendant la rentrée et l'automne, se dire que je commanderais sur internet en cachette (coucou chéri! mais non je rigole t'inquiète!), penser à son premier anniversaire.
Et se retrouver dimanche soir, avec un petit blues et plein de nouvelles photos.








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre à la future maman que j'étais il y a deux ans

Lourd comme une plume

Au pays des rêves