10 mois

Je vais être lourde.
Mais 10 mois, c'est son premier moisniversaire à deux chiffres.
C'est deux mois seulement avant sa bougie.
Et ça me fout un sacré sacré coup de vieux.

Yep, tu as 10 mois, et ça fait bientôt un an que je suis maman. Bientôt un an que j'ai accouché.

Bon alors concrètement, tu as 10 mois, tu adores les purées chèvre-épinards, définitivement, mais surtout maintenant tu veux piquer dans nos assiettes et dans nos mains, genre qu'est ce que vous mangez ? je peux goûter ? et si c'est du sucré, on peut être sûr que tu vas gesticuler nerveusement tes mains et tes ptits doigts en répétant "hin! hin!" jusqu'à ce qu'on comprenne, qu'on t'en donne et redonne jusqu'à ce que tu vois qu'on a fini et qu'il en reste plus. Comment ça le nutella c'est pas bon pour la santé ? C'était une goutte, promis. Toute dégoulinante sur un bout de brioche. Et apparemment ça rend dingue dès le plus jeune âge, parce que clairement, tu es fan. Mais officiellement, t'inquiète, je dis juste que je développe ton palais en te faisant découvrir des nouvelles saveurs. Pas mal, non ? Quoi comme saveur ? Ben, la noisette tiens.
Quand tu fais la tête, en mode ennui total, tu fais la moue, en cul-de-poule, comme un petit canard. Et avec ta bouche en coeur d'Angelina Jolie, c'est beau à voir. Je sais que cette tête signifie que tu es moyennement content, mais j'adore. Mère indigne.
Tu te balades toujours le long des meubles en particulier pour attraper les télécommandes, les téléphones portables et les vases. Ou pour appuyer frénétiquement sur nos claviers d'ordinateur, surtout quand on bosse. Tu nous regardes avec ta bouille d'amour, tu fais un grand sourire et plisses tes yeux malicieux pour nous amadouer, on prétend que ça ne marche pas en te disant non mollement, mais tu nous rends fou et je passe mon temps à te dire non tout en soufflant au mari "t'as vu ce qu'il fait ? il est trop mignoooon".

Tu as 10 mois demain et je ne veux plus me projeter, savoir comment tu seras à 18 mois, et à 5 ans, et plus tard encore, non, parce que ça passe beaucoup trop vite la vie à tes côtés, mon bébé, tu rends tout plus doux, plus intense, plus merveilleux, alors je ne fais plus que regarder les journées défiler, sans rien compter, sans rien imaginer.
Tu as 10 mois demain, et moi j'ai l'impression que la vie a commencé par toi.
Merci d'avoir changé le cours de ma vie, merci pour les nuits sans sommeil grâce auxquelles désormais j'apprécie à leur juste valeur les nuits de sommeil, merci de m'inspirer tous les jours et me donner l'envie d'écrire, c'est fou, c'est con, moi qui aimais tellement ça, je n'avais pas écrit une ligne depuis 7 ans, et c'est grâce à toi que j'ai retrouvé le goût des mots et que ma plume a récupéré ses ailes.
J'espère qu'un jour tu liras tout ça. Et que tu sauras comme je t'aime. Au cas où je te l'aurais pas assez dit.
Merci pour tout ce que tu fait et tout ce que tu es.
Ton papa et moi on était un couple marié, tu as fait de nous une famille.
Merci de nous avoir choisi.

Happy 10 mois mon bébé doux.


© Ourson Chéri




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre à la future maman que j'étais il y a deux ans

Lourd comme une plume

Au pays des rêves