Coucou, j'ai 9 mois

Coucou maman. Ca va ? Dis donc, t'as l'air fatiguée, maman, pourtant il est 6h, il est taaaard ! Moi je suis en pleine forme, et puis j'ai super faim, il est où mon bib ? Oui, viens d'ailleurs, prends moi dans tes bras, ah tes cheveux, c'est bon je les ai attrapés, hihihi, bah quoi pourquoi tu les enlèves, j'adore tenir tes cheveux moi, bon tant pis.
Dis donc maman, tu te rends compte j'ai 9 mois aujourd'hui, je suis un grand. Ce sera bientôt ma première bougie. Pour mon anniversaire, j'aimerais manger autre chose qu'une compote, je vous vois tout le temps en train de grignoter des trucs délicieux, gâteaux, bonbons, chips, et moi rien du tout, une compote et un yaourt, basta, vous essayez de m'avoir à chaque fois en me disant "hmmmm" à chaque bouchée, mais j'ai bien compris l'histoire. C'est comme quand vous criez "Boum!" quand je me casse la figure. "Boum, c'est rien du tout!". J'aimerais bien vous y voir. J'essaie de tenir sur mes pattes mais c'est pas évident. Vous êtes les premiers à dire que mes cuissots sont potelés. D'ailleurs vous trouvez ça adorable mais vous êtes les premiers à faire attention à votre ligne et à vos cuisses. Surtout maman. Vous êtes bizarres les grands.

Alors comme ça je fais connaissance avec une nouvelle dame pour me garder ? J'espère que celle là ne me prendra pas en photo toute la journée, je veux pas être méchant maman, mais tu me soûles un peu avec ça.
J'ai 9 mois aujourd'hui et je suis pas mal ici, quand j'étais petit j'avais du mal à m'y faire, j'étais si bien dans ton ventre, quoiqu'un peu à l'étroit, mais ça va mieux, surtout depuis que je peux me promener un peu partout. Dans ton ventre je buvais plein de café, ça c'était chouette, mon meilleur souvenir. Ici j'en ai jamais, j'ai beau manifester mon intérêt pour vos tasses le matin, vous ne comprenez pas, vous me montrez la tasse, vous voyez que je souris, et puis vous vous arrêtez là. Vous êtes vraiment bizarres les grands.

Vous m'avez affublé de surnoms étranges, faudrait vous décider, mon nounours, mon poussin, mon poivron, mon poisson. N'importe quoi. Enfin... Je suis content d'être avec vous, maman ! Papa est rigolo avec ses chansons inventées et toi quand tu fais semblant de ramper moins vite que moi. J'aime jouer au ballon et à cache-cache avec vous. J'aime vos câlins quand je me réveille, et votre regard quand je rigole. Vous avez toujours l'air si heureux... que je suis heureux aussi, du coup je ris encore plus fort.

Je sais pas vraiment ce que ça veut dire, mais comme vous me le dites souvent je voudrais que vous le sachiez, je vous aime très fort. Je n'arrive pas encore à vous le prononcer, mais dans quelques temps, ça viendra, il faut que vous soyez patients avec moi. C'est comme "papa" et "maman". Je vois bien que papa est pressé, quand tu n'es pas là maman, il essaie de m'entraîner à le dire, il répète "pa-pa, pa-pa" mais comme j'ai compris son petit manège, je le fais attendre, c'est plus rigolo.

J'ai 9 mois aujourd'hui, je suis un grand, bientôt j'irai à l'école.
Tiens maman, t'es toute pâle d'un coup, t'inquiète pas, c'était pour de faux.

J'ai 9 mois aujourd'hui, je suis un grand, bientôt je marcherai.

Bientôt je vous dirai comme je vous aime.

Il est prêt, mon bib ?








Commentaires

sandra mickey a dit…
C'est adorable et les penser de bébé son très bien illustré, je suis sûre que c'est exactement ça ;)
Anonyme a dit…
J'adore!

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre à la future maman que j'étais il y a deux ans

Lourd comme une plume

Au pays des rêves