Moment mère-fils

On a déjà parlé du fait de fondre sur place quand on le voit en train de faire un truc mignon, genre se mettre debout dans son lit dans son sac à patates sa gigoteuse, accroché aux barreaux, pour qu'on vienne le chercher.

Eh bien cette fois je voudrais parler d'un truc qui non seulement fait fondre, mais rend super super fière, en tant que maman, et de toute façon en tant que parent en général.
C'est quand on est tous les deux dans la même pièce, au calme, chacun occupé, lui à ses jouets et moi à mon ordi, qu'il se tourne vers moi d'un coup ("t'es là? ah oui c'est bon t'es là") et au moment où nos regards se croisent... on se sourit.

On ne dit rien, juste on se fixe, on se sourit... et on reprend nos activités, comme si de rien n'était.

Il a beau ne pas savoir dire un mot... ce regard et ce sourire-là sont plus éloquents que n'importe quel "maman".

NB : Quand je dis "on reprend nos activités", je parle pour lui, parce qu'en général après ce petit sourire complice, je reste un peu béate, à le regarder, avec des coeurs invisibles qui sortent de mes yeux. 
Vous me trouvez niaise ? Moi aussi. Je n'y peux rien. Les trois-quarts de mon cynisme se sont envolés un certain 1er décembre. Depuis, je m'extasie sur des chaussures en taille 20, alors vous savez...




© Ourson Chéri

Commentaires

Articles les plus consultés