Un deuxième, pour la route ?


Je fais partie des gens insupportables qui veulent tout programmer, et veulent aussi connaître les programmes des autres. Je suis donc l'heureuse membre du clan "et le deuxième, c'est pour quand ?". J'adore parler déco de chambre de bébé et idées de prénoms. Pour un garçon, pour une fille, et vous avez une préférence, non, du moment qu'il est en bonne santé, oui, c'est sûr.

Donc en toute logique la question pourrait se poser ici aussi. Grande classe, j'y réponds. Vous me trouverez sûrement folle après, mais je prends le risque.

Le lendemain de mon accouchement, traumatisée, j'ai solennellement déclaré que je ne recommencerai pas, pas avant de longues années.
Deux mois plus tard, on m'a mise sous une pilule (nulle!) que j'ai arrêtée 10 jours plus tard, avant d'opter pour un stérilet. A propos d'une deuxième grossesse, je me disais, après tout, pourquoi pas. Rapprochés, c'est bien aussi. Je pense que l'on met un moment avant de se ré-approprier son corps initial. Je me sentais encore "femme enceinte" donc psychologiquement prête à retenter l'expérience de la grossesse, qui ne m'avait pas complètement quittée.
Quand Aaron a eu 5 mois je me suis débarrassée de mon stérilet (nul!), j'ai dit adieu aux hormones, je me suis pris une petite frayeur dans la foulée, et j'ai fait un test de grossesse. Négatif. En attendant le résultat, ma réflexion était claire : ce n'est pas prévu pour le moment, mais je l'accueillerai avec bonheur. Le mari était nettement moins emballé par l'idée.
Par la suite, et jusqu'à aujourd'hui, j'oscille entre le "non", par crainte de ne plus pouvoir me consacrer à 100% à Aaron, qu'il se sente délaissé, triste, abandonné, bon j'arrête, j'en pleurerais, bref qu'on perde notre petit équilibre tous les trois. Et le "oui", par envie d'agrandir notre famille (level supérieur, mariés, 2 enfants, manque plus que le chien, mais le mari veut pas), d'avoir un bébé à nouveau (pourtant quand on sait comme Aaron a été dur ses premières semaines, je dois être maso), et décupler notre bonheur (ainsi que nos points fidélités Nestlé).
La conclusion est déjà trouvée: le mari n'est pas prêt, nos boulots non plus, et matériellement, entre le mode de garde, les vacances, et les tonnes de fringues que j'aurais besoin d'acheter pour son arrivée... c'est pas le moment. On verra plus tard. 
En dépit de l'envie de pouponner à nouveau, je savoure ma maternité, notre petit univers à tous les trois, comme la vie est devenue facile depuis qu'il a grandi un peu, pouvoir rire avec lui, découvrir son caractère qui s'affirme et coiffer ses bouclettes qui poussent.

Je ne sais pas si je voudrais un garçon ou une fille en deuxième. Même si de toute façon je ne choisirai pas, j'espère un garçon pour avoir mon armée de petits mecs, m'émouvoir de la complicité spéciale entre les frères, et ressortir les petites trésors de naissance d'Aaron. J'espère aussi une fille pour découvrir la maternité avec une princesse, pouvoir me lâcher sur le rose et les bandeaux, et qu'Aaron devienne un grand frère protecteur sans jamais qu'il n'y ait de compétition.
On verra bien... Un jour, dans un an, demain peut-être.
Je ne sais pas quand, mais je suis heureuse maintenant, comme on est, et je sais que je serai heureuse quand le moment sera le bon. Je fais évidemment abstraction des problèmes divers d'organisation, de nuits blanches, de reflux et d'anti-cernes. En attendant, je continue de proposer au mari des prénoms. J'envoie des textos au beau milieu de la journée, tout le temps... et je l'ai bien choisi, mon amour de mari, car il me répond à chaque fois. Souvent c'est non, mais, il me répond. Il le sait, je suis comme ça, et puis on conclut toujours de la même manière. On verra.

Qui a plusieurs enfants ? De combien d'écart ? Comment vous gérez ? Racontez-moi tout !


Ce n'est pas le deuxième... C'est le BFF d'Aaron qui lui explique comment ça marche, une baignoire.
© Ourson Chéri 





Commentaires

AmandineSK a dit…
C'est marrant ce poste aujourd'hui. Je suis allé chez le gynecologue ce matin et ne pouvant pas prendre de contraception avec hormones nous avons abordé l'idée du stérilet et la impossible de Passer à l'action .... Alors le deuxième viendra quand il voudra ��
Laila a dit…
Comme d'habitude un très bel article! Ma fille va avoir 3 ans le 2 janvier et tout le monde me pose la question ;-) moi je suis prête mais pas le papa! Donc on attends ;-)
Milouze a dit…
Hello , c'est la toute premiere fois que je laisse un commentaire sur ton blog ... J'adore ce que tu nous racontes, je me retrouve en toi tres souvent !! Mon fils a 5 mois et demi et depuis sa naissance je ressens tellement de joie et de bonheur que j'ai deja envie de faire un 2eme bébé ... Mon homme me dit qu'il est ok pour se lancer lorsque notre fils commencera a marcher (il ne veut pas que je le porte trop trop quand je serais de nouveau enceinte) mais tout comme toi le moment n'est pas vraiment propice a un nouveau membre dans la famille (un apparte pas assez grand , un travail pas tres passionant )... Mais enfin de compte quand est ce que c'est vraiment le BON moment ??
Pleins de gros bisous a toi et ton ptit amour
Clara Séroussi a dit…
Ils ont 21 mois d'écart, un garçon - une fille , c'est la guerre mondiale entre 18H et 20H tout les soirs, et je ne préfère même pas évoquer le weekend mais putain qu'est que c'est bon !!!! Plus il y a d'enfants, plus il y a d'amour !
Emilie a dit…
Coucou pour moi pareil 21 mois d'ecart c'est du sport mais je trouve beau cet amour entre eux 2 bb1 fille 2 ans et bb2 garcon a 4 mois
Anonyme a dit…
Coucou alors moi ils ont 8 ans et 6 ans. J'étais comme toi avec mon 1er et mon mari on était bien. Dieu sait que j'ai enfin nous avons galéré entre les dents les coliques terreurs nocturnes... et pourtant j'ai voulu là je dis bien j'ai voulu un 2ème rapidement pour qu'ils n'aient pas bcp d'écart. Alors aujourd'hui je me dis que j'ai été complètement maso �� je me suis retrouvée dans un état de fatigue extrême avec des crises de jalousie de mon grand, des crises de nerfs pendant 2 ans �� maintenant j'ai la larme à l'oeil qd mon aîné prend soin de son frère ( lui remet une mèche de cheveux en place avant de rentrer dans la cour d'école. ... ). Tu sais je me dis qu'être maman c'est dur enfin qd on est comme moi angoissée pour un rien mais qu'est ce que c'est merveilleux ouais c'est la meilleure chose au monde en fait !!! Et pour le coup maintenant on a un chien et ça aussi c'est top. Bisous
@AmandineSK
C'est super! Félicitations...en avance et je te souhaite un beau + très vite ! <3

@Laila
Merci ma belle :) patience

@Milouze
Merci pour tes mots, ils me vont droit au coeur. Tu as raison.. ce n'est jamais le bon moment ! gros bisous

@Clara
T'es une supermaman et tu as 1000 fois raison! <3

@Emilie
Bravo a toi aussi, une supermaman de bébé rapprochés ! Waouh!

@Anonyme
Tu as la famille au complet ;) et quelle énergie... mais je suis sure que ca doit etre beau a voir en effet! gros bisous a toi!

Articles les plus consultés