Vie à deux. Quand on passe à trois.


Il y a les étreintes enflammées des premiers rendez-vous aux mains moites. Les embrassades théâtrales sous la pluie. Les petits-déjeuners au lit jusqu'à 16h00, le dimanche, à traîner dans un short Calvin Klein tout en buvant du coca rouge au goulot.
Epilation parfaite, re-maquillage obligatoire à n'importe quelle heure juste avant de le voir, démaquillage délibérément zappé avant de se coucher, en priant pour que l'oreiller ne soit pas trop orange (du teint) et noir (des yeux) au réveil.
Après, il y a eu l'immersion totale. Le visage au naturel, les pyjamas liberty, les collants remontés, le vernis écaillé. Il faut passer l'aspirateur, mettre son réveil à 7h00, payer la facture d'électricité, les impôts, Zara, Mango, se mettre au coca Zéro.
La routine.

Enfin, il y a eu la complication ultime. Le bébé. Nausées, sautes d'humeur, profil de cachalot, épisio, ça passait encore. Après l'accouchement, terrain miné. Devoir se faire à la maternité et aux nuits de 3 heures. A son corps chargé de kilos, le ventre rond en moins, la gélatine en plus. Les semaines passent. On devient une famille. Puis le couple qu'on était refait surface, délicatement, quand le petit dort.
Je me souviens d'une soirée froide de janvier, Aaron était tout minus, David avait repris le travail, j'étais épuisée par une journée intense passée toute seule alors qu'il avait beaucoup pleuré. Tension dans la pièce. Notre fils s'était endormi, on s'était retrouvés tous les deux en jogging avachis devant la télé. Tableau type des jeunes parents dépassés par les évènements. Une émission à la con, et puis une vanne. Une blague stupide qui a relâché toute la pression accumulée par les biberons nocturnes et les pyjamas cache-cœurs que l'on arrive pas à boutonner. Un fou rire complice et inattendu. En quelques secondes on venait de se rappeler qui on était avant et qui on serait toujours. Un couple.
Ca semblait faire une éternité et c'était là à nouveau, c'était juste endormi. A ce moment-là on se retrouve un peu nerveux et gauches, comme aux débuts.
On est forts aussi. Invincibles. Parce qu'on traverse tout ça à deux, qu'on a donné la vie et qu'on s'aime, plus que jamais. Malgré la gélatine. Se lancer quand même dans une cure d'haricots verts et d'abdos, pour s'aimer à nouveau et ne pas oublier la nana qui se remaquillait juste avant de voir son homme.

Mais pour le reste ? Rien n'a changé.

Bon. Les rendez-vous galants sont plus difficiles à caler. Le babyphone clignote parfois au mauvais moment. Le vernis reste écaillé plus longtemps. Pas grave, la flamme supporte.
T'inquiète chéri, on va s'organiser, on va les trouver ces instants à deux, ces occasions de sortir, de se chambrer, d'aller au ciné, de se rappeler nous. Parce que tu kiffes mon sourire, parce que je fonds devant ton regard, parce qu'on n'aime jamais les mêmes films, parce que tu prends toujours un plat original au menu et moi toujours la même chose, parce qu'on n'a pas oublié de s'aimer même quand 3000 km nous séparaient, et qu'on n'oubliera pas de s'aimer maintenant qu'on a donné vie à l'être le plus adorable de cette planète. Ces moments, on va les trouver. Et on les chérira, encore plus qu'avant.

Finalement, si. Ça a changé.

C'est mieux.


© ShailiAaron / Ourson Chéri



Commentaires

Juliepablo a dit…
Terriblement vrai ! Et encore plus lorsque l on passe à 4 �� ... Je me suis fait la réflexion encore aujourd'hui en regardant mes mains et mon rouge tout caillée �� Sans parler de mon épilation ���� 2016 arrive avec ses bonnes résolutions ... Ouf !!
Blondie a dit…
Sincèrement j'adore ton style d'écriture, je suis en train de dévorer ton blog et je le trouve vraiment super! Simple, drôle, rempli d'amour et de vie de tous les jours et c'est plutôt chouette!! Continues c'est juste génial!!! Bravo!! Et quelle jolie famille...
Blondie a dit…
Sincèrement j'adore ton style d'écriture, je suis en train de dévorer ton blog et je le trouve vraiment super! Simple, drôle, rempli d'amour et de vie de tous les jours et c'est plutôt chouette!! Continues c'est juste génial!!! Bravo!! Et quelle jolie famille...
Dur dur de trouver du temps hein! Bon courage à toi, à vous 4 ! Bispis
Merci Blondie pour ce commentaire qui me touche beaucoup ! Des bisous
Aurélie Gonon a dit…
Je viens de decouvrir tout récemment ton blog et j'adore, pointe d'humour mais tellement réaliste j'avoue.. un plaisir de te lire vraiment surtout continue d'écrire,merci beaucoup !
Aurèl

Articles les plus consultés