(Mariage) Partie 4 : adresses, prestataires et conseils d'une nana déjà passée par là

C'est l'heure de ranger les mouchoirs, virer les paillettes et être efficace ! Déco, traiteur, robe, voici tous les noms des prestataires auxquels nous avons fait appel et tous mes petits conseils pour votre Jour J ! 


Préambule: 
Nous avons eu un magnifique mariage aux prestations incroyables.  Il y a toujours plus, il y aura toujours moins. Certains on un budget à 6 chiffres, d'autres presque rien. Chacun fait en fonction de ses moyens, de ses envies. Nous avons eu la chance d'être aidés par nos familles. Et nous avons choisi de mettre aussi de notre poche. C'était une volonté de notre part. Pendant plus d'un an, on a mis tellement d'argent de côté qu'on comptait absolument tout. Les derniers mois, on payait nos factures et on plaçait tout le reste comme s'il y avait la guerre et qu'on ne pouvait plus s'accorder aucune dépense. Au final notre petit pactole aurait pu servir d'apport pour un appartement. Mais nous, on a préféré réaliser notre rêve d'amour. L'argent, on en refera. Le mariage c'est l'étape ultime de notre vie à deux. 
Depuis, on est toujours locataires, on se demande comment on avait fait à l'époque pour épargner autant, bon c'est vrai on avait pas d'enfant, mais on est mariés, nos souvenirs sont gravés dans notre mémoire et notre voeu le plus cher pour notre couple et notre famille est réalisé. 
Nous avons eu des prestations vraiment exceptionnelles, mais si je n'avais pas pu avoir un mariage de princesse, j'aurais tout misé sur un autre type de mariage que j'affectionne particulièrement, le mariage bohème. J'aurais loué un lieu champêtre, ambiance bal musette, fait la déco toute seule avec des guirlandes et des lampions, acheté une robe boho chic toute fluide en dentelle et un headband très très long. On peut se marier sur une plage, en grandes pompes, dans son jardin, en tailleur, en robe de créateur. Peu importe. La seule vraie chose qui compte, c'est de s'aimer, d'en faire le plus beau jour, d'en profiter entouré de nos proches, d'en faire un jour inoubliable. 

Voici la liste des prestataires qui ont permis de rendre notre jour inoubliable.


Passés les premiers doutes sur la localisation (géographiquement, ce n'est plus en région parisienne mais dans l'Oise, sueurs froides en l'annonçant à la famille), une petite négociation du prix et l'assurance que nous pouvions louer la salle seule (et donc faire venir notre propre traiteur), nous avons validé cet endroit magique, et je dois dire que ce fut l'étape la plus cruciale à mes yeux. J'ai enfin pu me projeter concrètement. La beauté de l'endroit nous a permis de nous passer de décorations supplémentaires. C'est le traiteur qui a géré les fleurs et centres de table.

Il existe toujours mais ne travaille plus actuellement pour les réceptions. Nous avions un cocktail avec buffet à thèmes (sushi, etc.), puis service à table avec entrée, plat et plusieurs desserts dont un wedding cake (que je n'ai évidemment pas eu le temps de goûter, remord ultime). 

Ma robe de mairie a été confectionnée par une amie styliste, parce que je ne trouvais rien à mon goût dans les magasins. J'ai commandé une robe patineuse blanche sur Asos, et on l'a entièrement customisée : on a repris la jupe avec de la mousseline, ouvert le dos et ajouté des manches. J'ai acheté des escarpins nude tous simples chez Zara.
Ma robe de mariée vient de chez Pronovias. Je suis tombée sous le charme de cette marque. J'hésitais entre une forme sirène et une forme princesse. Finalement, après plusieurs essayages, j'ai eu le coup de foudre pour le modèle Django (collection 2013). Je ne voulais surtout pas de bustier pour ne pas avoir à replacer ma poitrine toute la soirée, ce modèle était parfait avec ses bretelles en dentelle. Elle était près du corps, avec une jupe évasée à partir des genoux et entièrement brodée. Une très longue traine, mais comme pour la plupart des modèles de cette marque, la traine était dotée d'un bouton et pouvait s'accrocher au bas de la jupe, parfait pour danser.
Côté voile, je savais que j'aurais les cheveux détachés donc j'ai choisi un voile dans le style des mantilles, posé au sommet de la tête, assez traditionnel. 

  • Photographe et vidéastes
Vous êtes nombreux à complimenter mes photos de mariage sur Instagram. C'est l'un des points sur lesquels j'étais prête à sacrifier une bonne partie du budget. Il faut se rappeler qu'une fois ces 24 petites heures terminées, tout ce qu'il restera de votre journée de rêve sera sûrement dans les photos et la vidéo. Pas question pour moi de passer à côté. Nous avions un photographe et deux caméraman sur place le jour J. 
Le photographe est Raffi Mardirossian, et en plus d'être adorable, à l'écoute et très sensible, c'est un homme ultra talentueux. Je chéris mes 2000 photos de mariages et ne regrette pas un instant d'avoir fait appel à lui. 
Côté vidéo, nous avons eu la chance d'avoir à nos côtés Clap Studio, qui sont aussi des professionnels merveilleux et passionnés par leur métier. 
Nous nous sommes mariés deux jours différents : mairie le jeudi, synagogue et soirée le dimanche. Ces prestataires se sont donc déplacés les deux jours. Je ne donne pas de tarif précisément car chaque formule est différente (combien de jours, de quelle heure à quelle heure, voulez-vous un album avec les tirages, un DVD avec les rush, toutes ces questions permettent aux professionnels d'établir un devis adapté, chaque mariage et chaque demande entraîne des tarifs différents).

  • Alliances 
Nous avons fait faire nos alliances par le même bijoutier qui a dessiné et réalisé ma bague de fiançailles. Ce ne sont pas des marques de bijoux connues. On a complètement oublié de les faire graver, et ce n'est toujours pas fait. En gros, on ne sait même pas si on le fera un jour.

  • Orchestre
Si je ne voulais pas faire l'impasse sur la photo/vidéo, l'objectif du mari était de trouver un orchestre qui mettrait une ambiance de folie pendant la soirée ! Je crois qu'on a réussi notre pari grâce à Lionel Teboul. Nous avions un DJ animateur ainsi qu'un orchestre de musiciens et chanteurs live. Ils se sont occupés de toute la gestion lumière en plus du son (déco de scène, etc). Ils étaient vraiment doués et ont littéralement mis le feu sur la piste, nos invités ont complètement joué le jeu, et Lionel Teboul a réussi à caler dans notre programme millimétré les surprises que nos proches avaient préparé pour nous (un flashmob et un mini-concert). Le tout dans la joie et la bonne humeur, de vrais pros.

  • Faire-part et plan de table
C'est la société Chic & Cosy qui s'est occupée de nos faire-part, cartes de remerciements, cadeaux d'invités et plan de table. C'était juste parfait, mais malheureusement cette bonne adresse ne vous servira pas car la société a fermé ses portes à ce jour.

  • Décoration orientale pour le henné
Nous avions choisi de terminer la soirée sous forme de henné, et nous avons fait appel à la société Amour de déco pour notre tente et sa décoration. Nous en étions ravis et c'était absolument parfait pour ce petit interlude oriental.

  • Bouquets
Je me suis rendue chez le fleuriste de mon quartier, et j'ai demandé ce que je voulais précisément: un bouquet de pivoine blanches et roses pâles pour la mairie, et un bouquet de roses claires pour le grand jour. J'ai également demandé une pivoine en bracelet pour chacune de mes témoins à la mairie, pour que l'on soit coordonnées. 

Je n'ai pas fait appel à un wedding planner. Nous avons réussi à organiser la coordination du jour J main dans la main avec chaque prestataire, en assurant une bonne communication avec chacun d'entre eux. Nous avons pensé le déroulé de la journée depuis l'heure de la cérémonie religieuse le matin jusqu'à plus de minuit. Avec évidemment des retards... mais en se fiant au déroulé, tout fonctionne à peu près bien (les prestataires eux-mêmes savent déjà que se caler sur un planning à la minute près n'est pas possible, donc tout le monde anticipe plus ou moins les décalages éventuels). 


Le lendemain...
Un certain nombre d'invités a dormi sur place. De notre côté nous avions la suite royale comprise dans la location des espaces, pour notre plus grand bonheur. J'ai porté le lendemain du mariage et lors du brunch une robe bustier, toujours dans l'esprit "mariage", de la marque Manoush. Cette marque est une véritable mine d'or pour des robes incroyablement travaillées et originales, d'ailleurs, je suis sûre que l'on peut trouver son bonheur pour une robe de mariage civil parmi leurs créations. 


Un dernier conseil...
L'avantage énorme d'avoir eu un mariage "découpé" sur deux jours, c'est d'avoir eu une sorte de répétition. A la mairie, j'étais crispée, gênée, je regardais beaucoup mes pieds, souriait bizarrement... Autant je suis la reine du selfie, autant le jour de mon mariage j'étais tétanisée par la timidité. C'est très impressionnant d'avoir les regards braqués sur soi, autant ceux de nos proches que ceux des photographes et caméramen. Mais à la fin de la journée, j'avais envie de me mettre des claques. C'est MA journée, ils sont là pour nous, pour nous prendre en photo, et immortaliser ces instants pour que nous les gardions toute notre vie. Il faut oser !
Posez, si le coeur vous en dit, mais surtout, souriez, assumez, levez la tête. Personne ne vous en voudra de jouer les starlettes ce jour-là. N'ayez pas honte de jouer avec l'objectif, de vous mettre de votre profil préféré. Restez simple, pas besoin d'en faire des tonnes, soyez naturelles mais souriez, détendez-vous, dites-vous que c'est votre moment. 
Et au-delà des photos, profitez de vos amis, de votre famille, de tous ceux qui se sont déplacés pour célébrer votre amour à vos côtés. Ignorez les fleurs roses alors que vous vouliez du rouge, oubliez que vous détestez la chanson qui vient de passer et sur laquelle tout le monde vous appelle. Profitez d'eux tous, faîtes la fête comme si vous aviez 18 ans et pas école demain, prenez le temps, mangez quand même un peu, ne buvez pas trop, dansez surtout, embrassez vos invités, ne quittez pas la piste tant que vos pieds ne vous brûlent pas, et les filles, n'enlevez vos chaussures qu'à partir du moment où les lumières s'éteignent. Si vous êtes comme moi, ce sera le moment de quitter la robe que vous aviez attendue toute votre enfance, et de démarrer une nouvelle vie avec celui que vous appeliez quand vous étiez petite votre "prince charmant". 
Clap de fin. Ne regrettez rien. 






Commentaires

Pauline a dit…
C’est sympa de ta part de partager ton expérience. J’arrive à y voir plus clair pour l’organisation de mon mariage. Les préparatifs vont bon train et le crédit que j’ai contracté chez https://www.sofinco.fr/ m’aide beaucoup au niveau du budget. C’est surtout le déroulement de la journée qui me stresse en ce moment. Je n’ai pas voulu faire appel à un wedding planner et j’ai peur d’en payer le prix fort le Jour J.

Articles les plus consultés