Ce que j'aurais dû dire le soir de mon mariage

 Il paraît que j'ai raté mon discours. Je n'avais rien préparé. Je me suis retrouvée avec un micro, mon cœur et pas de mots. Les mots je ne les trouve qu'à l'écrit.
Alors plus de 3 ans après, famille, amis, et lecteurs de mon blog (discrétion, bonjour), voici ce que j'aurais dû dire ce soir-là.

---


Si on m'avait dit en septembre 2006 que je me marierai avec David, j'aurais probablement ri.
Cet automne 2006, c'était ma première année d'école de journalisme. Je commençais mes études et j'ai fait la connaissance de nouveaux amis qui ont bouleversé ma vie. Il s'est très vite passé quelque chose avec ce mec, un truc à la con, vous savez, ce truc qui fout une boule au ventre quand on attend notre papier tous les deux près de l'imprimante, les conversations MSN qui durent jusque tard dans la nuit, quand on sait très bien ce que pense l'autre mais qu'on joue à faire durer le suspense.
La vie est toujours un peu compliquée avec moi. Mauvais moment ou mauvais endroit, mais tu sais quoi, on reste amis, c'est mieux comme ça.
Ca a été mieux comme ça pendant un an, des vrais amis qui s'aiment et se charrient. La vie c'est aussi les crises et nous on en a eu une belle, demandez aux gens de notre école, la salle informatique s'en rappelle encore.
En deuxième année, changer de classe, s'envoyer des regards noirs, se détester ou pire. S'ignorer.
Troisième et dernière année. L'eau a coulé. Les regards ne sont plus noirs, ils sont complices, ils se moquent un peu de la guerre qu'on avait choisi de se faire par fierté. C'est le grand retour de MSN, de la séduction selon les ados (charriage intensif + eye contact appuyé).
Vous savez ce qui est génial dans ces histoires bizarres, c'est de finalement tomber amoureux d'un ami. Le jour où tout a basculé c'était le 10 mars 2009, dans le minuscule appartement que j'occupais seule depuis un mois, heureuse d'être indépendante mais un peu flippée par le silence du soir parfois.
Ce jour-là, c'était un ami que je voulais voir. On s'est retrouvés comme si on ne s'est jamais quittés, on a rigolé comme aux cours de M. Roudy, on s'est regardés comme à l'imprimante et on s'est embrassés comme si on avait deux ans à rattraper.
Le 10 mars 2009 j'avais besoin d'un ami, à la place j'ai trouvé l'amour de ma vie.

C'est moi qui t'ai dit je t'aime en premier, espèce d'huître relou fermée à double tour.
Faire de moi ta femme est la plus belle preuve d'amour que tu ne m'ai donnée.
Je suis fière de porter ton nom.
Un jour je porterai tes enfants (SPOILER ce sera un bébé poussin qui s'appellera Aaron et aura un coco comme doudou!). 
Quand je t'ai rencontré, David, je n'aurais pas cru que tu étais l'homme de ma vie. Je ne savais même pas si je me marierais un jour, si j'aurais des enfants, à quel âge, avec qui, où, comment, pourquoi. Je me posais mille questions quand j'avais 18, ans et je ne sais pas si je croyais vraiment en l'avenir.
Ce soir, j'ai la réponse. Tu es ma réponse. Je ne sais pas ce que cet avenir nous réserve mais j'ai confiance, parce que ce sera avec toi. Chaque jour de nos vies. Depuis cette foutue imprimante, mon coeur n'a pas cessé de bondir quand je croisais ton regard et il avait raison, regarde-nous. On est là, ce soir. Tu as réalisé mes rêves. D'ailleurs c'était toi, mon rêve.
Alors, merci.
Pour tout.

--

Finalement, heureusement que je n'ai pas dit tout ça, c'est le discours le plus long, interminable, cheesy et niais de toute l'histoire du mariage.
Et vous savez ce qui est le pire, là-dedans ?
Il n'y a pas une ligne que je ne pense pas. Je l'aime. Voilà.





Commentaires

Elodie a dit…
Magnifique. Sa ma donner la chair de poule :) continue comme sa
Elsa a dit…
J'ai bien fait d'attendre de me retrouver devant l'ordi pour lire posément cette belle déclaration post mariage . Je t'adore bravo Delphine.
Julie a dit…
Comme d'habitude très bel article j'adore les lires ������
Anonyme a dit…
Superbe comme d'habitude ! En lisant ton article j'ai eu la chair de poule car ça m'a fait revivre certains moments ! Je te souhaite que ça dure de très tres longues années ! ���� Nelly
Anonyme a dit…
Bonjour,
Juste un petit mot pour vous dire merci,
Merci pour ce blog plein d'amour, merci pour ces mots justes !!
Vous lire est un plaisir.
Je suis tombé sur ce blog par hasard, ( je ne crois pas au hasard )
Je pense plutôt que lire ces mots me font du bien, Que ce blog a été mis sur ma route ahaha !!
Continuez à écrire c'est beau !!
Floriane

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre à la future maman que j'étais il y a deux ans

Lourd comme une plume

Au pays des rêves