Compter les jours (bref, essayer de faire un deuxième)

Négatif. Une seule barre de merde qui s'affiche et j'ai beau me rapprocher du bâtonnet à en loucher, pas l'ombre d'une deuxième barre croisée, cette deuxième barre qui représenterait le fameux "+++", vous savez, celui que l'on se souhaite entre essayeuses sur les forums de grossesse. C'est négatif pour ce mois-ci, partie remise, a dans 28 jours. 
Je suis obsessionnelle, impatiente, excitée, angoissée, heureuse, perdue. 

Bref, j'essaie de faire un bébé. 

Bienvenue dans les coulisses. 

--

J'avais tout prévu, même mon annonce à David et, j'avais aussi une idée de l'article que j'aurais pu poster. J'y ai pensé dans le train du retour, quand j'avais ces crampes et rien d'autre à faire que l'horizon à regarder. J'ai foire mon annonce pour Aaron, alors cette fois, je vais faire les choses bien, une annonce grandiose, qui lui coupera le souffle, qui le rendra heureux immédiatement. J'avais tout prévu. Sauf le "+" sur le test. 

Les ennuis commencent. 
Je repense à la soirée des étoiles filantes. 
Un soir d'août, dans le sud de la France, on a décidé de ne pas se coucher tout de suite, on a enfilé un pull et on est allés s'allonger au bord de la piscine pour regarder les étoiles filantes (la teamsnapchat sait). J'en ai vu trois, mais comme je n'étais pas totalement sûre, j'ai fait le même vœu, trois fois, pour être sure qu'il se réalise. Si j'avais eu un "+" j'aurai remercié les étoiles. A la place je m'en veux, à moi. 
J'ai eu des crampes, des pertes, des vertiges, des contractions. Tous les matins et tous les soirs. 
J'ai fait des calculs, écumé 1000 forums, fait 2 prises de sang, 2 tests urinaires, le tout beaucoup trop tôt, alors j'ai attendu, espéré, cherché les mêmes symptômes que moi sur internet, en maudissant les forums, où tout le monde raconte son problème et jamais personne ne vient donner le dénouement. 
J'ai fini aux urgences, à force, dans cette maternité qui m'a donné Aaron et que j'aime tellement. 
On va vérifier tout ça, on va faire une écho, d'accord, oui, j'attends, c'est trop tôt pour voir, ok j'attends, pas de grossesse extra-utérine, super, j'attends, on va refaire une prise de sang, parfait, je reviendrai dans deux jours vérifier, oui, vous m'appellerez ce soir mais tard, ok. J'attendrai. 
J'attends toute la soirée le portable collé à ma main, je cherche des mots clés incompréhensibles à part pour une femme en essai bébé, "pds dpo 10" (si tu connais la traduction, tu en es peut être au même point que moi), oh et puis pourquoi elle rappelle pas, allez, j'appelle, oui bonsoir j'attendais les résultats d'une prise de sang, d'accord merci, oui j'attends. 

Attendre, attendre, attendre. 
Et puis en quelques secondes, tous les films que l'on s'est fait (date d'accouchement, saisons que l'on traversera enceinte), tous les sites que l'on a consultés (tableaux taux hcg jour par jour) sont balayés d'un revers de la main, par Sarah, l'interne qui décroche pour vous dire que c'est négatif et que ce n'est même pas la peine de tester à nouveau dans deux jours, nan, vraiment, c'est pas la peine. C'est mort. 
Parce que vous ne comprenez pas quel tour votre corps vous a joué, lui qui est réglé comme du papier à musique depuis votre puberté avec des cycles de 28 jours à l'heure près et sans la moindre hormone depuis 20 mois, vous entrez dans le déni. Ces médecins ne comprennent rien, n'importe quoi, c'est impossible, je n'ai jamais ressenti ça avant, je suis enceinte, obligatoirement. Je m'en fous, je referai un test dans 48 heures à 14 dpo et là, pour de bon, je saurai, je serai fixée. 

-- 

Je suis à 14 dpo. Il est 7h00 et j'écris dans le métro. Ce matin, le test était négatif. Sarah avait raison. Mon corps s'est foutu de ma gueule pendant une semaine entière. Je ne le comprends plus. 
Mon corps y a cru. Il est aussi naïf et bête que moi. 

J'ai été déçue. J'écris et j'avoue que le sourire me revient. Je n'ai attendu que 15 jours. Je ne sais rien de l'attente, la vraie. Celle qui crée la surprise, celle qui fait qu'on n'ose même plus espérer. 
J'ai eu la chance de tomber enceinte d'Aaron après un cycle d'arrêt de pilule. Je ne sais pas combien de temps ça mettra cette fois, mais je viens de réaliser à quel point je voulais de ce bébé. On voulait ce bébé. Le mari aussi me l'a dit. 
On ne sait pas combien de temps on l'attendra. Mais on est sûrs cette fois, on est prêts. Je vais apprendre la patience, je vais apprendre à ne plus traîner sur les forums pour trouver des réponses qui me feraient vivre sur des espoirs, ça tombe bien je n'en pouvais plus de lire zhom, gygy, reds et les voir comparer leurs taux, non je vais arrêter d'interpréter des signaux, je n'achèterai plus de lots de tests de grossesses précoces pour vérifier "jusqu'à 5 jours avant", je laisserai faire, patiemment, parce que c'est la nature, c'est la vie et que le jour où je le verrai, ce putain de +, je le verrai comme il sera : un cadeau. 

Ce soir, on ira quand même à la fête des tuileries, là ou je voulais lui annoncer ce qui n'existe finalement pas. C'était un clin d'œil à notre histoire. Le 10 mai 2009, on fêtait fièrement notre deuxième mois d'amour, on mangeait des pizzas et des sushis dans un drôle de restaurant qui proposait les deux, et on filait à la fête des tuileries. On dépensait une fortune en jeux à la con, on se prenait pour Mr and Mrs Smith au stand de tir et on repartait vainqueurs d'une souris rose qui disait "I love You" que l'on décidait de baptiser Serge (psst, petit aparté, je l'ai toujours, elle est dans le cartons "merdouilles" dans l'entrée. Pourtant Serge est loin d'être une merdouille, croyez-moi).  
Ce soir, 7 ans plus tard, 14 dpo, on y retournera. Je voulais lui annoncer au sommet de la grande roue que j'étais enceinte. Je ne le suis pas. De toute façon j'ai le vertige c était une idée à la con. 
A la place, on va bouffer des conneries et gagner une autre peluche moche au stand de tir. Voila. Mon plan est tombé à l'eau mais on sera heureux quand même. 
J ai hésité à garder cette soiree surprise pour le-jour-où-j'aurais-vraiment-quelque-chose-à-annoncer, et puis j'ai décidé de tout laisser intact. 

On ne peut rien prévoir. 
Ni son "+++", ni son annonce. 
On dit que la vie, c'est ce qui arrive en dehors des plans que l'on fait et c'est tellement vrai pour moi. Je prévois tout. Beaucoup trop. Et je n'apprécie plus rien. 
Ce bébé n'existe pas encore mais il m'a déjà appris des choses. 
Pour lui, je vais laisser la vie me surprendre. Un jour, j'aurais une annonce à faire. 
Et ce jour-là, pour la première fois... j'improviserai

--

Octobre 2016

Dpo 11. 
Prise de sang positive, taux bêta hgc : 46/ui 

Apres 4 cycles incompréhensibles de 26, 22,  23 et 25 jours, je suis tombée enceinte. 
La deuxième peluche que l'on a gagnée au Tuileries, 7 ans après Serge, nous a servi pour l'annonce. 

La vie est ironique. 
Non. 
La vie est belle. 





© Ourson Chéri

Commentaires

Anonyme a dit…
Super comme toujours je te souhaite tous le bonheur du monde ..
Je suis à 10 mois d'essai avec traitements et je commence à desesperer mais bon c'est la nature on ne peut rien faire .
Je te souhaite une très belle grossesse et hâte de suivre tous sa . Bon voyage ��
Anonyme a dit…
On pense à un troisième... Et lire ton article m'a replongé dans cette angoisse de l' "attente"... Le premier parce qu'on ne sait jamais si ca va marcher her... La deuxième grossesse parce que j'avais peur que ca soit plus long que pour mon fils et je voulais tellement une fille... Jai eu tout ce que je désirais.. Et si je faisais comme toi et que je laissais faire les choses ?
��
Merci (encore) pour ce très bel article.. On ne se lasse pas !
Laura a dit…
hello,
ton article me touche car je suis un peu dans cette situation....déjà fait deux test alors que mes prochaines règles ne sont que le 04.01 (enfin si elles viennent, j'espère pas). Je lis tout les forums, symptomes etc..

Vivement le 01.01 pour faire un test précoce cette fois dans les temps donc plus d'espoir....

Félicitations pour ta nouvelle grossesse.
Virginie Sweet a dit…
Comme on dit il faut laisser faire la nature! Mais dans ce cas là CEst pas facile, on est pressée et excitée! Pour moi ça fait 14 mois d'attente! 14 mois ou je compte un peu les jours, et ce mois ci tout ma fait croire que c'était bon! 5 jours de retard, 5 jours de nausées, et très susceptible, ca y est CEst bon je me dis! Je compte le mois d'accouchement, les saisons à passer, et quand est ce que je serai en congés mater très important aussi! Mais non c'était la premiere fois que ca ce passé comme ça depuis 14 mois à attendre. Tampis je vais encore attendre un peu! @jolis__bonheurs
une FAN a dit…
MAGNIFIQUE, comme d'habitude...
Anonyme a dit…
Je te suis avec plaisir depuis le début de ma grossesse (il y a 13 mois) et suis heureuse pour toi comme je le serais pour une amie. Ne nous oublie pas! ;)
Flo Sfi a dit…
J'adore tes textes, je m'y retrouve tellement!
Les premières années à deux, les différents appartements marqués par les moments de notre vie, la grossesse qui n'est pas toujours un moment de plaisir, mais devenir et être maman d'un petit bonhomme qui fait notre bonheur...
Hâte de continuer à te lire et à suivre tes beaux moments... Bonne continuation dans ta grossesse et profites!
Anonyme a dit…
OOOh qu'il est difficile de te lire aujourd'hui... D'habitude je guette avec impatience tes nouveaux posts. N'arrivant pas à faire d'enfants, je vis ce que tu décris là depuis 18 mois déjà, ça me parait interminable. La souffrance la peine et la peur augmentent chaque mois, chaque jour. Alors j'adore te lire, parce que tu racontes si bien, et que grâce à toi j'ai l'impression de pénétrer ce monde magique de la maternité. De partager ces moments extraordinaire du quotidien. Mais aujourd'hui... Lire ton ras le bol, ta frustration, après seulement 4 mois d'attente... Je sais que , quand on n'a jamais attendu, on a l'impression que chaque jour est un enfer. Je comprends donc ton texte. Mais je pensais que, étant donné ta popularité tu avais déjà entendu parler des problèmes de conception, tu savais que certains couples attendent 3, 4, 5 ans avant de connaître le bonheur de la grossesse. Avec mes 18 mois "seulement", je m'impose de prendre du recul sur cette souffrance, comparé à ce que vivre d'autres. ton message ets une telle claque de ce point de vue.. Beaucoup de blogs décrivent ce parcours difficile, qui concerne environ un couple sur 6.. eh oui, probablement beaucoup de tes lecteurs sont concernés, statistiquement. Si tu savais comme c'est dur pour elles, pour moi, de lire tes mots. Si tu savais ce que nous donnerions pour pouvoir dire que nous sommes tombées enceintes au bout de 4 mois. Que nous y sommes arrivées naturellement, sans docteurs, sans examens médicaux, sans peur. Bref, tu ne vas certainement pas valider ce commentaire.Mon but n'est pas juste d'être critique, mais de te parler d'un univers que tu ne semble pas connaître, et que tu gagnerais à découvrir, parce que tes qualités d'écriture vont certainement t'amener à être de plus en plus lue, et que tu auras de plus en plus de tes lecteurs qui vivent ces difficultés là.. Bonne continuation et beaucoup de bonheur avec ton petit deuxième, ils ont de la chance de naître dans une aussi belle famille.

Mon "ras le bol" ? Ma "frustration" ? Carrément ! Tu as décidé de me coller l'étiquette "capricieuse qui n'a attendu que 4 mois" sur le front, tant pis. C'est mon blog, je raconte mon ressenti et mon parcours, c'est le but initial. Et ce n'est surtout pas une compétition. Quand ce texte a été écrit, je ne savais pas que ca durerait 4 cycles, déjà je tiens a eclaircir ce point car tu n'as pas l'air d'avoir compris que le texte a été écrit 15 jours après mon premier essai, juste après un test négatif. Et durant tout le temps, SI COURT SOIT IL selon toi, pendant lequel j'ai attendu, j'ai ressenti des émotions. Je les raconte ici. C'est mon droit et c'est ma légitimité. Tu affirmes que j'ignore les problèmes de conception. Reste à ta place, tu ne me connais pas, ni ma vie personnelle. Je ne suis pas "en essai depuis 2 ans" ou en FIV, je ne le prétends pas d'ailleurs, je dis juste que le deuxième a mis plus de temps que le premier et que j'avais hâte de tomber enceinte. Je ne savais pas qu'il fallait dépasser une certaine date (18 mois apparemment) ou commencer un protocole (la stimulation c'est trop soft? seules les fiv ont le droit de se plaindre ?) pour être légitime dans sa hâte. Le temps est long quand on attend un plus, pour toutes les femmes, pour tous les futurs papas.
Et enfin, je finirais ma réponse en reprenant mon texte "Je ne sais rien de l'attente, la vraie. Celle qui crée la surprise, celle qui fait qu'on n'ose même plus espérer. " Cette humble phrase avait du t'échapper.
Unknown a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Em16 a dit…
Pour défendre la redactrice, j'ai trouvé ce texte très beau et peur importe le temps qu'on attend pour devenir mère, ca nous parait toujours TROP long.
Je pense qu'elle a simplement voulu faire passer ce qu'elle a ressenti même si ce n est pas comme elle le dit, de la "vraie attente".
Je comprends votre commentaire, parce que j'ai moi même attendu 21 mois avant de tomber enceinte (J'ai passé tous les tests, provoque les ovulations par injections, fait une GEU et je suis finalement tombee enceinte naturellement, comme quoi!) Je comprends donc votre ressenti..
Toutefois,je pense que si j etais tombee enceinte après 4mois, J aurais pu ecrire le même texte. Tojt simplement parce que peu importe notre parcours ou le temps qu'on attend, ca nous parait toujours trop long...
Gardez espoir,ce petit bébé arrivera certainement et au moment où vous n'y croyez plus. N hesitez pas à demander plusieurs avis sur votre situation et je vous souhaite un beau bébé pour 2017..
À vous la redactrice, bcp de bonheur pr cette nouvelle grossesse et merci pour vos textes! J'ai adoré lettre à la future maman que j'étais il y a 2 ans, on ne peut que s'y retrouver!
Maeva Nardin a dit…
Je te suis depuis quelque temps sur Instagram et j'adore lire tes articles ! Étant moi même en essai depuis 3mois ton article me redonne du courage et surtout je me dis qu'il faut savoir patienter meme Si cela est dure , qu'on attende 1 mois , 6mois 1ans l'attente est toujours trop longue ! En espérant que ce quatrième cycle soit le bon Comme toi ^^ . Bonne grossesse :)
Maeva Nardin a dit…
Je te suis depuis quelque temps sur Instagram et j'adore lire ton article . Moi meme en essaie depuis 3mois je me reconnaît dans ton article :) j'espère que ce quatrième cycle soit le bon ! Et c'est vrai que l'attente est longue quelle soit d'un mois, 6mois ou un an.. il faut que j'apprenne à être patiente et ton article m'aide à relativiser . Bonne grossesse :)

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre à la future maman que j'étais il y a deux ans

Lourd comme une plume

Au pays des rêves