Articles

Affichage des articles du avril, 2017

Les adieux à la crème

Image
J'ai acheté du jus de pomme et du jus de raisin. Pour son pot de départ. Un savane et un cake au chocolat bien moelleux. Je ne sais pas s'il comprendra vraiment qu'il leur fait ses adieux et que c'est son dernier jour de crèche. Je lui ai répété trois fois de trop ce matin. A ce soir mon amour, maman vient te... "chercher!". Oui, je viens te chercher, et on dira au revoir à la crèche. Au revoir casier. Au revoir motricité. Au revoir kisine. Au revoir puzzle.
Tiens je vais t'en acheter des nouveaux pour la maison. On fera du collage aussi, tu avais adoré, elles m'ont dit. 
Tu préfères la crèche ou la maison? La maison ? Avec maman ? Tu ne le sais pas mais quand tu dis ça, tu enlèves une épine bien trop épaisse pour mon pied. Oui, c'est fini la crèche, maintenant ce sera toi et moi, à la maison, tous les deux en mini-amoureux, jusqu'à l'arrivée du bébé. Après on sera trois, et encore après ça, il y aura l'école et la rentrée, mais c'e…

FAQ spéciale photographie et Instagram

Image
Ça a commencé avec les pubs Calvin Klein, corps de rêve luisants, mannequins transpirants de sexualité. J'en étais complètement dingue, j'extirpais soigneusement de la tranche des magazines les doubles pages que je scotchais minutieusement ensuite en espérant que la marque de la reliure ne se verrait pas, et je les affichais dans ma chambre. J'ai toujours été plus sensible à la beauté des femmes. J'avais 14 ans et ça me faisait rêver. J'adore les mannequins. Je mettais toutes ces précieuses photos de publicité derrière ma porte, car je n'ai jamais eu le droit d'accrocher des posters, c'est trop vulgaire. Alors derrière cette porte de chambre de bonne, il y avait Natalia Vodianova en noir et blanc, Scarlett Johansson pour la pub The One, et la tribu sexy Calvin Klein Jeans. Je récupérais tous les numéros du magazine Photo de mon beau-père. Je n'ai jamais voulu en faire, je me contentais de les admirer. J'aime la photo, je n'ai pas besoin d…

Ma grossesse : Bilan du deuxième trimestre

Image
Le 7ème mois est entamé, il était grand temps de faire un petit bilan tout personnel du second trimestre!



De 18SA à 22SA (5ème mois de grossesse)

+7 kilos et une pêche d'enfer, c'est le début de la "babymoon", la meilleure partie de la grossesse!

Mon corps  Comme lors de ma grossesse précédente, et sans que je ne me l'explique, c'est le mois fatal niveau poids ! Je prends un kilo par semaine et je me lamente dans une complainte quotidienne avant de me resservir une autre petite tranche de fromage, pour la route. En vérité je me fiche totalement du nombre de kilos que je prends, moi mon obsession, ce sont les vergetures, donc la seule raison pour laquelle je préfère contrôler et limiter ma prise de poids, c'est pour les éviter! Le ventre est bien arrondi, toujours timide le matin. En fin de journée, en revanche, je trouve qu'il a un volume plus grand que mon terme ne laisserait croire, ou du moins plus que pour Aaron au même stade. Apparemment mes abdos …

A nous quatre

Image
Hier soir, quand je suis arrivée à la crèche, il a hurlé "Maman !!!" avec un sourire jusqu'aux oreilles, il m'a attrapé les jambes fermement, m'a serrée fort, puis il a scandé "Et bébé !!!" en frottant ses petites mains sur mon ventre. La surprise m'a arraché un éclat de rire. Je me suis bien gardée de tout montrer, mais à l'intérieur c'était la joie, les larmes, le soleil du printemps et le ticket gagnant du loto en même temps. 
--
Parfois quand je déboule avec mon bomber et mes superstar j'ai l'air d'une baby-sitter. Je me sens souvent en décalage avec les autres mamans, d’ailleurs je ne serais jamais comme les autres mamans, celles qui ont toujours un mouchoir sur elles, celles qui ne glandent pas sur Instagram le matin au réveil alors qu'elles sont déjà en retard, celles qui préparent leur menu de la semaine et ont tous les ingrédients adéquats dans leur frigo. Je serais toujours la maman qui ne brosse pas ses…

Le journal de ma grossesse : la deuxième échographie

Image
Vendredi. Il est 7h00. 
Comme à chaque fois, quand c'est un grand jour, mes yeux sont déjà ouverts. 
Pas de réveil à décaler toutes les 7 minutes, pas de soupirs de fatigue, je suis prête avant qu'il sonne parce qu'aujourd'hui est un jour spécial. Celui de ma deuxième échographie. 

J'aime tout planifier alors j'ai déjà imaginé. Après les échographies chaotiques de ma première grossesse, quand on m'a hurlé dessus au moment où j'ai demandé la possibilité d'une vue en 3D ("on n'est pas au cinéma, madame"), quand on ignorait mes questions ou qu'on me répondait sur un ton glacial, cette fois, j'ai besoin d'être en confiance. Je me suis débrouillée pour que ce soit mon gynéco qui les fasse. Lui et pas un autre. Le seul qui m'écoute, me comprend et en qui j'ai confiance. Cette deuxième échographie, l'écho dite "morpho", elle est un peu spéciale pour nous. Elle va répondre à des interrogations, des inquiétudes…