Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

Un an

Ce post va parler d'épisio, de forceps, et de liquide amniotique qui coule du vagin. Donc j'ai envie de vous dire "fuyez, pauvres fous". Sauf si vous êtes maman, papa, sage-femme ou gynéco, dans ce cas vous devriez réussir à encaisser le choc.

Voici l'histoire de mon accouchement.


--

Tout a commencé le dimanche 30 novembre 2014. D'ailleurs, si vous avez raté le prologue, session de rattrapage ici. Je reprends où j'en étais. J'ai fini mon selfie, le mari me somme de le suivre, quelle idée de faire un selfie, y a vraiment que toi pour faire un selfie en train de perdre les eaux (je suis pas d'accord, doit bien y en avoir d'autres des mams comme moi, big up Kim Kardashian), le sac pour la salle d'accouchement c'est bon, la valise pour la maternité c'est bon, la boîte à papa, oui elle est cachée dans la valise, ok, go, on y va.
On prend ce chemin que l'on a déjà emprunté 100 fois, toutes les fois où j'avais une consultation, un…

Look mère-fils #10

Image
Avec le froid polaire de cette semaine, on a décidé de passer le week-end devant La Reine des Neiges et on a sorti la fourrure ! Gilet old school Zara pour maman, et manteau douillet Kiabi pour le nounours. C'est le dernier look mère-fils avant son anniversaire, et moi pour oublier ce vertige je me suis lancée dans les travaux manuels ! J'ai passé mon temps à bomber de paillettes les bocaux en verre qui serviront de gobelet et acheter les bâtons pour la fabrication de son tipi d'anniversaire fait maison ! Je prépare des posts DIY pour celles que ça intéresserait... dès que tout sera fini !
C'est l'heure de la sieste, nous on se love dans l'angle du canapé avec un thé, et on écoute Aaron chantonner dans son lit alors qu'il devrait dormir.


Aaron
Manteau fourrure, Kiabi (lien ici)
Pantalon bleu intérieur fourrure, Zara (méga confort et chaud, lien ici)
Bonnet, H&M 
Baskets, Zara 

Maman
Gilet fourrure, Zara (ancienne co)
Jean, Bonobo 
Boots noires, New Look 


















Daddy's girl

Image
Il est le premier à m'avoir trouvée jolie. D'ailleurs il me le dit toujours. Ne te maquille pas, ne te teint pas les cheveux. Na-tu-relle. Moi qui ne me sens bien que bronzée, blushée, avec des cils jusqu'au plafond et de l'anti-cernes. Il me complimente quand j'ai une queue de cheval et pas de mascara. "Tu es très belle, on a fait du bon travail."

Cet homme, c'est mon papa.

Je me souviens des après-midi sur la table de la salle à manger à apprendre les conversions. Je l'aurais maudit. Finalement j'ai appris, et j'avais des bonnes notes après (juste pour les conversions, sinon les maths c'était pas mon truc).
Je me souviens quand je descendais l'escalier en colimaçon, je courais jusqu'au bar de la cuisine américaine, je me penchais pour voir ce qu'il préparait de bon et je lui demandais "qu'est-ce qu'on dine ce soir ?". Il m'expliquait. Je bavais. Je ne le savais pas encore mais je découvrais l'amo…

Un peu de poussière et une étoile

Image
Hier après-midi, il a eu du mal à s'endormir. Je l'ai bercé, dans mes bras, comme quand il était tout petit. Je n'étais pas chez moi, et comme ça faisait longtemps, je me suis aidée d'une veilleuse. Une veilleuse étoile toute jolie que l'on m'avait offerte et que j'avais laissé ici au bout de quelques semaines (pour parsemer les endroits où il dormait parfois de veilleuses différentes. Oui, une société de consommation, vous avez tout compris). Bref, quand j'ai appuyé sur le bouton, que les étoiles se sont projetées au plafond et que la musique a démarré, j'ai été brutalement projetée 11 mois en arrière, quand, nourrisson, je passais des heures le soir à l'endormir. On lui donnait son biberon, sa tétine de polysilane, on l'emmaillotait, et là, commençait la grande danse nocturne du coucher.
11 mois.
Les flashbacks se sont alors enchaînés.
Tous les biberons dans l'évier. Ceux donnés dans la nuit. Le froid dehors.
Ce samedi matin où l'…

Look mère-fils #9

Image
C'est la magie du chauffage collectif : traîner chez soi en short. Les température ont chuté, on se les gèle dehors. On s'en moque, chez nous c'est les tropiques. J'adore... et même quand j'avais un appart à chauffage électrique je vivais comme ça. J'avais juste des relevés EDF qui faisaient carrément la gueule.
Aujourd'hui, on a un look un peu spécial. Un look super-cosy avec un pull doudou bleu et les gambettes à l'air. On a traîné toute la matinée, on s'est lovés dans le canapé sous un plaid moelleux, on a regardé un Disney et le dimanche est officiellement devenu notre jour préféré.

PS: La Reines des Neiges est limite en train de détrôner le Roi Lion depuis quelques temps. Bien joué aux filles qui m'avaient encouragé à le lui montrer, suite à cet ancien post !


Aaron
Pull, Zara baby
Short en éponge, Monoprix bout'chou

Maman
Pull, Sheinside
Short, H&M











Un deuxième, pour la route ?

Image
Je fais partie des gens insupportables qui veulent tout programmer, et veulent aussi connaître les programmes des autres. Je suis donc l'heureuse membre du clan "et le deuxième, c'est pour quand ?". J'adore parler déco de chambre de bébé et idées de prénoms. Pour un garçon, pour une fille, et vous avez une préférence, non, du moment qu'il est en bonne santé, oui, c'est sûr.

Donc en toute logique la question pourrait se poser ici aussi. Grande classe, j'y réponds. Vous me trouverez sûrement folle après, mais je prends le risque.

Le lendemain de mon accouchement, traumatisée, j'ai solennellement déclaré que je ne recommencerai pas, pas avant de longues années.
Deux mois plus tard, on m'a mise sous une pilule (nulle!) que j'ai arrêtée 10 jours plus tard, avant d'opter pour un stérilet. A propos d'une deuxième grossesse, je me disais, après tout, pourquoi pas. Rapprochés, c'est bien aussi. Je pense que l'on met un moment avant…

Vivre, malgré tout - Mood #2

Image
Dis donc David, ce serait pas génial qu'on soit immortels ? On trouverait un moyen pour qu'Aaron arrête de grandir, comme la petite Renesmée dans Twilight, tu sais, dès qu'elle atteint le bon âge et la taille idéale, elle ne bouge plus. Nickel. On ferait ça. Toi et moi, on arrête de vieillir aussi. Ca réduit les problèmes de botox et de calvitie. On traverse les époques et les saisons. Tous les trois, pour toujours.
Pourquoi c'est nul ? On serait super heureux. On aurait plus peur de rien. Je sais qu'Aaron a mille choses à vivre. Aller au CP, avoir des frères et soeurs, faire sa première boum, tomber amoureux, voir le monde. Être heureux.
Vendredi, les gens étaient heureux. Juste avant.
Entre amis. Ils buvaient, chantaient, dansaient. Il faudrait qu'on soit heureux comme eux mais on ne peut plus. Parce que les fous nous ont arraché à notre insouciance. Ils nous ont rappelé qu'on était tous condamnés. Ce qu'il nous reste c'est du rab. Du sursis.

Tou…

Recette express pour repas de bébé #11

Image
Pudding pomme-figue 

Je n'avais plus de semoule au lait. Alors j'ai improvisé une compote façon pudding, avec de la semoule de blé fine, et des fruits cuits! Idéale pour un goûter d'automne, avec un petit yaourt vanille...

Ingrédients:
Une pomme golden
Quelques figues, fraîches ou surgelées
Une belle cuillère à soupe de semoule fine
Une pincée de cannelle
60ml d'eau


Eplucher les pommes. Couper tous les fruits en morceaux et les faire cuire à la casserole avec un fond d'eau jusqu'à ce que les pommes soient fondantes. Ajouter la cannelle, l'eau et la semoule en pluie. Laisser gonfler 5 à 10 minutes, tout en remuant de temps en temps avec un fouet. Si la semoule accroche ou que l'ensemble parait sec, n'hésitez pas à ajouter de l'eau (j'ai tendance à aller au feeling... 60ml est une estimation).
Passer le tout au mixeur (pour ceux qui, comme Aaron aime les purées lisses).
Sinon, pas de mixage, vous pouvez servir directement !


Bon app' les bébés !




Look mère-fils #8

Image
Dimanche. Regarder les chaines d'infos en boucle, faire une petite pause de temps en temps pour Aaron, se consoler avec un brunch du tonnerre, mettre le Roi Lion, tenter une nouvelle purée, chanter la Reine des Neiges et la chanson d'Olaf, profiter de quelques rayons de soleil en allant prendre l'air, rendre visite à des amis.
Passer la soirée à écouter les éclats de rire des enfants.
Et se dire qu'on a bien fait de sortir de la maison. Que la vie continue, pour nous. Alors l'honorer.

Nous n'avons pas dérogé au désormais traditionnel look mère-fils... voici un dimanche d'automne, avec nos parka fourrées !

Aaron
Parka, Zara baby (lien ici)
Jean, La Redoute
Baskets, Zara baby (lien ici)

Maman
Parka, Zara (ancienne co)
Jean, Zara (ancienne co)
Blouse, Boohoo (lien ici)
Baskets, Converse













Garder la foi

Image
Mon fils, je ne saurais t'expliquer pourquoi on veut devenir parents. Je voulais un enfant, jouer à cache-cache, t'apprendre à lire et faire des châteaux de sable. Je t'ai donné la vie, et certains diront que c'est égoïste, de donner naissance à des êtres humains dans un monde aussi pourri.
C'est vrai que ce monde est sacrément pourri. Depuis hier soir, un peu plus qu'avant.
Quelle Terre va-t-on vous laisser ? Déjà qu'on la ruine avec nos sacs plastiques et nos ramettes de papier A4, voilà qu'on est même pas capable de gérer l'humanité.
Il y a des gens comme ça, mon fils. Qui sèment la terreur et tuent des innocents. Je ne peux pas te dire pourquoi, et ça me tue.
Elle était au Bataclan hier soir, et même quand j'ai su qu'elle était sauvée, je n'ai pas pu empêcher la douleur et la colère... Si elle n'avait pas pu s'en sortir ? Si elle n'avait pas pu ramper, trouver la sortie de secours, essayer de respirer malgré les gens qui …

Mood #1

Image
Parfois je vous parle d'un sujet précis. Parfois je papote. Je vous raconte des trucs à la con. J'ai envie d'appeler ça mes articles "Mood". Ça veut dire humeur en anglais, et comme je me la pète parfois (du genre je ne regarde les films que en VO) je trouve qu'il sonne mieux en anglais, "mood" c'est mignon, humeur ça fait négatif, on dirait que je fais déjà la gueule rien qu'en le disant.
Ce prologue-introduction à la rubrique "mood" étant clos, je peux maintenant vous raconter.

Vautrée dans le canapé flambant neuf, un verre de blanc à gauche, le mari à droite.
On a réinvesti le salon, on se love le soir, dans l'angle, comme je l'avais rêvé, en amoureux, manque plus que le plaid, quand les températures seront encore plus basses, le petit verre de vin de thé fumant, et un bon film (ou le meilleur pâtissier/les Kardashian/ le Victoria's Secret Fashion Show) et on est au top, adios le babyphone. On peut pas en dire autant…

Un prénom

Image
Et sinon, comment on l'appelle notre crevette de 2,5 cm ?

Ah oui. Le sujet épineux. Celui que j'ai abordé 100 fois quand je n'étais pas enceinte parce que je suis folle. Et que je pouvais enfin remettre légitimement sur le tapis.
Pour la fille, on l'avait. Mais le garçon c'était très compliqué.
Entre les prénoms veto que l'on se refusait mutuellement (en brisant en mille morceaux le coeur de l'autre, qui l'aimait tant). Les prénoms qui nous plaisaient, mais sans plus ("Moui, pourquoi pas"). Et ce prénom qu'on ne trouvait tout simplement pas. On était largués.
C'est quand même spécial.
Choisir UN prénom.
En fait on est sensé trouver le prénom plus beau du monde et de l'univers, celui qui aura trouvé grâce à nos yeux parmi une multitude, parmi tous les sons, les orthographes et les origines qui existent. Grosse pression, non?

"Un prénom mythologique. J'adore la mythologie, tu sais. J'ai fait 2 ans de grec ancien en plus&q…

Look mère-fils #7

Image
Profiter encore et toujours de l'automne, et ses couleurs... On a sorti le pull chiné, une écharpe, un jean et des chaussures taupes ! Bon dimanche à toutes !


Aaron & Maman C'est bien simple, on est tous les deux en total look Zara :) A noter, l'écharpe d'Aaron vient du rayon boy (et non baby)





Aller au parc... Pour la première fois

Image
On est passés devant 100 fois, on ne s'est jamais arrêtés.
Jusqu'à aujourd'hui !

--


Matinée ? Sans sieste. Déjeuner ? À part le yaourt, il a mangé trois cuillères de sa purée, l'a dégagée comme une malpropre, et n'a dormi qu'une toute petite heure après ça.

14h30.
Nouvelle tentative de coucher. Il chantonne dans son lit, se tourne, se lève, jette sa tétine. Bref il ne dort pas et ne semble pas en avoir l'intention. Du tout.

14h40.
Je le reprends. Devant son total désintérêt face à ses jouets, mes pitreries, son lit, ses peluches et même les télécommandes, je prends une grande décision: on bouge d'ici, et vite !

14h45
Le manteau c'est bon, les chaussures c'est bon, la poussette c'est bon. Et il est même déjà attaché. Nickel. Sauf que j'habite au deuxième sans ascenseur, et qu'il est déjà tout prêt. Je n'ai pas le coeur de le détacher et replier la nouvelle poussette canne, je le descends à bout de bras. Dans l'escalier, je sen…

Automne en emporte le vent

Image
Si on marchait un peu ? Si on lâchait la télécommande ? Et si on profitait des lumières de la fin de journée et des arbres roux ?
 Allez.







Adultes et amoureux

Image
Est-ce que tu me vois?
Est-ce que tu te retournerais sur moi dans la rue? Non, en fait, j'espère pas. Qui se retourne dans la rue, quelle horreur... déjà quand on sent un regard trop insistant dans le métro, c'est gênant, on détourne la tête, on fait en sorte de penser à autre chose et puis on ne pense plus qu'à ça, mais alors dans la rue, comme tout se joue en 3 secondes et demi, c'est encore pire, la politesse n'existe plus, le regard se fait lourd, impudique, agressif.
Non, ce dont je parle c'est de me "voir" comme une inconnue, si tu me rencontrais pour la première fois, tu te dirais quoi ?  Est ce que je te plairais ? On recommence tout. Un coup de flashouilleur comme dans Men in Black, je ne me souviens de rien et tu peux tout refaire. Est-ce que tu me choisis quand même ?

Quand j'étais jeune, rectification, quand j'étais plus jeune et sans enfants, je voulais vivre, rire et avoir des souvenirs. J'écoutais ma musique, écouteurs viss…

Look mère-fils #6

Image
4 heures passées un dimanche d'automne dans un Ikea surblindé, ca mérite un goûter douillet et réconfortant avec des bougies flambant neuves et des pulls en mailles.

Aaron
Pull, Zara baby
Jean, H&M
Baskets, H&M

Maman
Pull, SheInside
Jean, Bonobo











11 mois

Image
Je voulais tellement un enfant.
Je savais depuis toujours qu'un jour je serai maman, mais j'en ai eu envie, vraiment envie, juste après mon mariage. Je suis devenue l'une de ces filles qui observe les femmes enceintes dans la rue et sourit aux enfants qui font des conneries dans le bus.
Je me demandais comment serai le mien, s'il me ressemblerai un peu, comment on l'appellerai, c'est compliqué les prénoms, alors chercher pendant des heures sur internet, penser aux significations, le redire 10 fois dans sa tête, l'écrire, avec le nom de famille à côté, se demander si ça sonne bien, en parler au mari, qui trouve qu'on a encore le temps, que me rappelle que je ne suis même pas enceinte, et qu'on verra plus tard.
Oui, ton père, ce lourd, voulait attendre. Alors on a attendu. Parce que je n'aurais pas voulu qu'il regrette, parce que je voulais qu'il te désire autant que moi. On est partis en vacances à New York, comme un couple marié qui prof…